le BTC et la planète

Introduction:

Comme vous le savez tous, le Bitcoin utilise une énergie monstrueuse pour faire tourner les cartes graphiques des mineurs.

Une transaction bitcoin nécessite 304 KWh… soit la consommation de 10 foyers américains chaque jour ! (34 KWh par jour pour un foyer américain est d’ailleurs un chiffre énorme…).

Ces cartes graphiques, qui valident les transactions avec un système de validation de preuve de travail « Proof of work », consomment environ la même quantité qu’un pays comme la Hongrie (environ 40 TWH/ an.) Cela représente entre 3 et 5 centrales nucléaires Fessenheim.

Qu’est-ce que le consensus du Proof of work ?

Lorsqu’ une transaction arrive sur la blockchain, les mineurs vont vérifier l’identité de l’émetteur, pour ne pas avoir de fraude.

Cette vérification va consommer énormément d’énergie, car ils vont devoir résoudre un problème mathématique extrêmement complexe pour effectuer la vérification.

Comparaison avec les énergies fossiles:

Je pense que vous avez déjà entendu parler de cette comparaison avec le Bitcoin par rapport à un autre pays, mais faisons maintenant une comparaison avec la consommation d’énergie mondiale qu’utilisent les énergies fossiles. 

Comme par exemple :

  • pétrole utilise plus de 50 000 (Térawattheure) TWH /an 🛢
  • Le charbon : 45 000 TWH/ an 
  • Le gaz : 38 000 TWH/an 

Ce qui fait un total d’environ 133 000 TWH de dépenses énergétiques pour l’extraction des énergies fossiles à l’échelle mondiale.

Donc le Bitcoin n’utiliserais que 0,2 % de cette consommation d’énergie. 

Si nous revenons à une comparaison plus raisonnable, l’extraction de l’or dans les mines consommerait plus 130 TWH/an (pour l’extraction de l’or). Outre le problème énergétique, l’or cause aussi d’autres problèmes (acide, guerre, mercure, esclavage …).

mine d’or en construction

Donc c’est bien beau de crier sur le Bitcoin comme quoi il se serait le responsable du réchauffement climatique, mais il faut regarder les énergies qui elles sont responsables du réchauffement climatique et d’autres problèmes qui sont plus importantes pour notre belle planète Terre.

D’où vient l’énergie des mineurs ?

Vous devez penser que les mineurs sont localisés en Chine 🇨🇳 pour sa production en électricité bon marché via le charbon ?

Vous avez raison, cependant, le charbon en particulier, n’est pas aussi rentable pour les mineurs que vous pouvez le penser. Voici un extrait de l’article de Bitcoin.fr :

Lorsqu’il s’agit d’évoquer la source de production de cette électricité, les informations fiables sont bien plus rares. Dans son excellent ouvrage s’intitulant La Révolution Blockchain, Philippe Rodriguez évoque les mines de bitcoins installée près de Dalian en Chine générant environ 4 050 bitcoins par mois. Dans cette contrée rurale de l’Empire du Milieu, et ce malgré le faible coût de l’électricité, 80 000 $ par an sont nécessaires pour que les 3 000 mineurs puissent travailler convenablement. Pour faire face à ce coût et à la vétusté du matériel, les mineurs s’approvisionnent en énergies renouvelables (éolien, hydrolique, solaire) dont le Tibet voisin est un fer de lance. Outre leur impact environnemental estimé à zéro, mis à part la fabrication du panneau solaire ou de l’éolienne, leur coût est moins élevé que le charbon et leur rendement est supérieur. On est loin des mines de charbon, n’est-ce pas ?

Benjamin Allouch

Cependant, les mineurs ont conscience de ce gouffre énergétique, comme vous avez pu le voir dans l’article précédent.

Solutions:

Voici les solutions qui pourraient être apportées dans les années à venir :

  • Le consensus de preuve d’enjeu qui a été mise en place sur l’Ethereum cette année, consomme moins d’énergie, mais la sécurité n’est pas comparable au Proof of Work (preuve de travail).
  • De plus en plus de mineurs s’alimentent en énergies renouvelables, car le cout est moins élevé que le charbon. 
  • Pour les fermes de minages situés en Europe, ils ne sont pas localisés n’importe où, mais précisément en Islande. C’est le pays qui utilise la géothermie.
  • Nous avons aussi une amélioration des technologies, comme par exemple le refroidissement de certaines cartes graphiques dans l’huile. Les cartes graphiques chauffent moins, elle consomme donc moins d’énergie que des cartes graphiques à l’air ambiant. 
  • Des modifications sur le Bitcoin. Comme par exemple avec le Lightning Network qui permet de stocker les transactions en dehors de la blockchain du Bitcoin. Lorsque les transactions sont terminées, les deux entités ferment un canal de paiement où toutes leurs transactions sont passées, puis ils inscrivent le montage restant sur la blockchain du Bitcoin, ce qui réduit le nombre de transaction validée.
tous sur le Lightning Network
  • Il y a aussi le nouveau système Bakkt qui sera mis en place fin janvier 2019. c’est un peux la même technologie que le Lightning Network .
tous sur le système bakkt

Mais peut-on comparer le Bitcoin au système bancaire actuel ?

Dans  » la blockchain, la révolution de confiance » Laurent Leloup donne la parole à Pièrre Noizat, fondateur de paymimum, qui évoque que la consommation énergétique du système bancaire actuel (distributeur, l’ impression de billets, les agences physiques, les Data center, etc …) sans les transactions effectuées par les cartes bancaires, la consommation énergétique est bien plus supérieure au Bitcoin.

Cependant, cette comparaison ne nous amène à rien car les monnaies Fiats ( Euro (€), Yen (¥), Dollar ($) …) sont bien plus anciennes que le Bitcoin. 

Mais, nous pouvons nous poser certaines questions sur les monnaies dites « fiduciaires » (elle ne repose que sur les dits d’un gouvernement et l’économie d’un pays et non sur de l’or comme vous pouvez le penser).

Le Bitcoin consomme mais …

Pour terminer cet article, certes le Bitcoin utilise une quantité astronomique d’énergie, mais les évolutions énergétiques comme l’énergie verte et les avancées technologiques, seront une alternative à l’utilisation des ressources fossiles comme le pétrole et le charbon.

C’est aussi une toute nouvelle économie et une nouvelle technologie pour améliorer l’univers de nos petits-enfants et conserver bien évidemment notre planète 🌎🌍🌏 en bonne santé.

Donc pour répondre à certains médias qui caractérisent le Bitcoin comme l’ un des responsables du réchauffement climatique, je leur dirais de revoir un peu leur sujet et d’y aller un peu plus dans les détails. 

Bien évidemment, j’ ai rédigé 📝 l’article en m’appuyant sur différentes sources.

Si vous souhaitez les consulter et en savoir plus, voici les liens:

Comparateur de cryptos-monnaies:

Maintenant, vous voulez investir dans les cryptos-monnaies mais vous ne savez pas dans laquelle investir: J’ ai créé un comparateur des 10 plus grosses crypto-monnaies du marché, vous y retrouverez:

  • Date de création.
  • Le créateur.
  • Pourquoi cette cryptomonnaie a été créée.
  • Quel système de vérification est utilisé.
  • Quel est son cours actuel.
  • Qui est son créateur.
  • Quelques exemples d’utilisation.
  • Le temps de vérification de chaque blocs.

Tout cela se trouve dans un fichier Excel qui est à votre disposition et gratuitement en cliquant sur le bouton juste en dessous 👇:


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.